Thés Oolong

Afficher tous les 3 résultats

Afficher tous les 3 résultats

Les thés Oolong sont des thés semi-oxydés car ils résultent d’une phase d’oxydation dont le processus a été interrompu. Également appelés thés blues, ces techniques d’oxydation maitrisées ont été crées en Chine et perfectionnées au fil des siècles, notamment avec les thés taïwanais.

L’oxydation est un phénomène naturel dont le processus est maitrisé dans le cas du thé Oolong. Il varie selon le thé, pouvant aller de 10% à 70%. C’est l’oxydation des feuilles qui permettra de développer les qualités gustatives du thé et qui influencera la couleur du breuvage, du vert en passant par le jaune doré jusqu’au rouge ambré.

Les thés Oolong sont cultivés au Vietnam à une altitude variant entre 1100 et 1200m dans les montagnes du Nord du Vietnam et autour des 800m dans le Sud du Vietnam. Ils sont issus de cultivars de théiers “Qing Xin” et “Jin Xuan” importés de Chine et de Taïwan.

Le cultivar de thés bleus “Qing Xin” est un type de théier originaire de la province de Fujian en Chine. Il est reconnu pour sa production de thés Oolong exceptionnels tel que les thés Oolong taïwanais Dongding et Oriental Beauty et le thé Oolong chinois Pouchong, pour ne nommer que les plus connus. Grâce à sa croissance lente, ce cultivar développe des notes plus complexes que les cultivars à croissance rapide.